Mesure de CH4

Le méthane est un gaz incolore et inodore. Plus léger que l'air, il a tendance à séjouner dans la haute atmosphère, et contribue fortement à l'effet de serre. Il est le constituant principal du biogaz, obtenu par fermentation de matière organique en présence de bactéries méthanogènes. Sa mesure permet de contrôler les performances des combustions des unités de production de biogaz et de syngas ainsi que les rejets atmosphériques.

Une solution adaptée à votre besoin

Selon l'application, Sistec vous propose 4 solutions basées sur 4 technologies différentes pour mesurer le méthane.

Molcules Styles

TDL

Tunable Diode Laser, la solution in-situ et extractive. Les instruments Neo Monitors utilisent le principe de « spectroscopie mono-raie », permettant l’élimination d’interférences de la matrice et une quantification précise même à de très basses teneurs (20 ppb.m). Les faibles coûts d'installation et de maintenance de ces analyseurs en font une solution facile à mettre en oeuvre sur la plupart des installations.

NDIR

Une source IR émet de la lumière au sein de la cellule contenant le gaz échantillon et les molécules absorbent une partie de cette lumière. La portion transmise correspond aux longueurs d’ondes spécifiques au CH4 contenu dans l’échantillon et celle-ci est détectée via un détecteur thermique. La lumière transmise est proportionnelle à la concentration de CH4 contenu dans l'échantillon analysé.

FID

L'échantillon est injecté dans une flamme d'hydrogène ; cette combustion va permettre l'ionisation des liaisons C-H. La quantité d'ions produits est mesurée afin d'exprimer la quantité de carbone présent dans l'échantillon.
Notre partenaire J.U.M Engineering propose une large gamme d'analyseurs, comprenant entre autres, des modèles portables et des modèles à double détecteur, permettant la mesure distincte du méthane et des COV non méthaniques.

FTIR

Les analyseurs FTIR Gasmet réalisent un scan complet de l'échantillon, permettant de mesurer jusqu’à 50 composés simultanément dont le CH4 sur une échelle allant de quelques ppm à 100%, ou encore identifier des composés inconnus de votre échantillon à l'aide d'une bibliothèque comptant plus de 350 références.

Ce site internet utilise des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.
Politique des cookies J'accepte